Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
KickMyGeek.comKickMyGeek.com

Tests > Tests jeu Android > Test jeu Android Thomas Was Alone

Thomas Was Alone sur Android

Test jeu Android publié le par Olivier

Thomas Was Alone sur Android
Une belle histoire d'entraide entre les différents blocs de couleur
Une douzaine de mondes avec 10 niveaux, de quoi passer de jolies moments
À chaque monde une nouvelle citation
Claire aide les 3 autres blocs à traverser

Un jeu de puzzle / plate-forme avec une histoire d'amour et d'amitié pixelisé !

Souvent, dans les titres de puzzle / plate-forme, il n'y a pas du tout de scénario. Mais parfois, comme dans Pretentious Game, l'histoire prends toute part dans cet ensemble, renforçant la profondeur de jeu pour y faire passer des messages et réellement vivre cette aventure. Avec le titre proposé par Bossa Studios, nous sommes exactement dans ce cas ! Avec une réalisation abstraite mais la voix de Danny Wallace qui arrive à faire vivre ces blocs de couleurs pour nous donner une empathie importante envers eux et leurs sentiments, que ce soit de l'amour, de l'amitié, de la jalousie ou de la haine, voilà un Thomas Was Alone rempli d'émotions comme pour transcender cette réalisation minimaliste et cet enchaînement de 120 niveaux à la difficulté progressive avec ses fonctionnalités rajoutées régulièrement grâce à l'apparition de nouveaux amis pour ce cubique Thomas.

Le cœur du jeu reste tout de même ces multiples puzzles à résoudre où votre réflexion et votre adresse seront mis à contribution pour pouvoir crier victoire. La plupart du temps, rien de compliqué, sauf lors de l'arrivée dans les derniers puzzles de l'aventure originale (le dixième monde), car les onzième et douzième font partis d'une extension gratuite intitulée Benjamin's Flight Game. Le choix minimaliste et très carré du côté graphique permet ainsi de nombreuses possibilités d’interactions entre les personnages, petits ou grands, sautant haut ou pas, flottant, rebondissant,... Chacun possède ses propres aptitudes, il vous faudra donc les combiner pour arriver au bout, que ce soit en faisant un escalier ou un bateau pour faire passer les protagonistes ne pouvant le faire seul.

Mais ce qui donne véritablement beaucoup de force et de charme à Thomas Was Alone, c'est sans nul doute d'avoir réussi à interpréter ces personnalités et spécificités (taille, forme, agilité) en termes narratifs, en humeurs, en tempéraments, en relations avec autrui. Si on prends par exemple l'impétueux John, c'est une grande barre jaune capable de sauter plus haut et plus loin que les autres. Il passe donc pour l'enthousiaste et le sportif de la troupe, mais le plus imbu de sa personne également. Le petit carré maladroit Chris a quand à lui toujours besoin d'aide et d'appui des autres pour avancer, très bougon, se plaignant de sa situation : il vous faudra le faire sauter sur le dos des autres pour lui faire découvrir les sommets et la sortie du niveau. Heureusement, les sentiments entre les personnages ne sont pas figés et évoluent au fil de l'histoire, comme une véritable vie.

Même si tout ceci donne beaucoup de charme au titre, il subsistera une légère répétitivité au fil de l'aventure, mais qui s'oubliera grâce à ce côté narratif sur-développé pour un jeu de puzzle. Le système de contrôle restera quand à lui très classique et bien équilibré sur tablette Android, moins pratique sur téléphone. Vous tomberez tout de même sous le charme de Thomas Was Alone dans cette aventure où il n'est tout de même pas si seul, mais bien accompagné.

Graphismes
8/10

Une esthétique totalement abstraite totalement antinomique avec l'univers qu'il raconte, mais pourtant qui lui sied parfaitement. Même si les graphismes sont un peu trop sombre parfois empêchant une bonne visibilité des obstacles dans les lieux éclairés, la patte rétro pixelisée donne beaucoup de charme à Thomas Was Alone.

Bande-son
8/10

Une musique douce et calme, évoluant au gré des niveaux, apportant toute la complexité des sentiments d'amour, amitié et jalousie que les blocs colorés tentent d'incarner. Une bonne qualité phonique, surtout avec un casque sur les oreilles. La voix et la mise en lumière vocale de l'ensemble renforce l'ensemble avec beaucoup de charme

Jouabilité
7.5/10

Deux modes de contrôles disponibles, plutôt classiques, entre les boutons directionnels ou un système tactile. Si les deux sont bien équilibrés sur tablette Android, les boutons sont un peu trop petit pour une jouabilité optimale sur mobile, le second système sera ainsi beaucoup plus adapté.

Durée de vie
9/10

Entre les 100 niveaux d'origine et l'extension gratuite de 20 niveaux intitulés Benjamin's Flight Game, vous pourrez passer de nombreuses heures à résoudre les puzzles toujours plus poussés et profonds, avec de plus en plus de blocs aux aptitudes différentes à utiliser en totale collaboration.

Note globale
8.5/10

Thomas Was Alone est un excellent jeu de puzzle / plateforme qui arrive à faire ressortir autre chose qu'une simple continuité de niveaux grâce à une patte graphique et une voix off faisant passer les sentiments des protagonistes cubiques au premier plan. Si le titre de Bossa Studios est parfaitement adapté à la tablette, la jouabilité sur mobile sera moins efficace, même si totalement jouable. Un standard du genre, un beau bijou, une merveille de le Gloogle Play Store à posséder.

Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis !
Ajouter votre commentaire
Vous aimez ce jeu ? Vous aimerez aussi...
Voir le test Android de Restons Ensemble (Staying Together)
7/10
Voir le test Android de Sometimes You Die
8/10
Voir le test Android de Pretentious Game
7/10
Voir le test Android de Kiwanuka
8.5/10