Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
KickMyGeek.comKickMyGeek.com

Tests > Tests jeu iPad > Test jeu iPad Papers, Please

Papers, Please sur iOS (iPad)

Test jeu iPad publié le par Olivier

Papers, Please sur iPad
Acceptez ou refusez en apposant le tampon sur le passeport
Certaines personnes reviendront tous les jours...
Lorsque vous détecterez une anomalie, vous pourrez interroger, fouiller puis arrêter !
Chaque nouvelle journée commencera par la lecture du journal !
Certaines personnes vous laisserons des letrres...  à vous de voir ce que vous ferez !
Couperez vous le chauffage pour gagner plus d'argent ?
Si vous avez un doute, vous pourrez fouiller certaines personnes...
Et si vous perdez de l'argent, vous irez en prison...

Vos papiers... S'il vous plaît ! Bienvenue au pays de la corruption, du totalitarisme et du libre arbitre malsain...

Il y a des jeux qui partent d'une idée saugrenue et qui arrive, malgré une réalisation minimaliste qui sert pourtant le principe global, à proposer quelque chose de totalement innovant, et aux antipodes de ce que l'on a l'habitude de voir ci et là. Lucas Pope fait parti de ces développeurs indépendants qui ont eu cette idée de génie, proposant maintenant son énorme succès sur iPad, après avoir séduit de nombreux joueurs sur PC. Préparez vos papiers, vous risquez d'être refoulé par Papers, Please, mais vous adorerez y revenir afin de passer la frontière et de gagner ! Mais cette aventure risque de vous marquer au niveau psychologique, avec un côté malsain prononcé parfois, vous plongeant dans le totalitarisme d'un pays imaginaire fortement inspiré de l'ex bloc soviétique.

Papers, Please prend la forme d'une simulation de garde-frontière aux bordures d'un pays soviétique. Vous êtes ce dernier, en charge de l’inspection des migrants. Au départ, vous n'aurez qu'à vérifier les dates de validités ou la conformité du passeport par rapport au logo-typage ou au préfecture correspondantes aux pays. Vous accepterez ou non le migrant en tamponnant son passeport. Le but sera de ne pas se tromper, ne pas laisser passer quelqu'un qui n'a pas le droit, et ne pas refouler un autre qui aurait pu passer. Plus vous ferez de bons choix, plus vous gagnerez en salaire, ce qui aura une importance comme nous allons le voir plus loin. Le jeu se déroulera sur 31 jours successifs, chacun apportant une nouveauté dans les règles de passage (tous les habitants de Kolèche seront fouillé un jour, plus le lendemain), dans les documents nécessaires, dans les possibilités d'investigation (interrogation, scanner complet,...) et dans les cas de conscience ou personnages bien mystérieux vous apportant des documents à conserver, à cacher,...

Très vite, la corruption, le libre arbitre et les conditions lugubres feront partis de votre quotidien dans ce pays de Arstotzka. Outre les migrants classiques, vous devrez choisir entre laisser passer ou non un proxénète alors que ses papiers sont en règle et que vous savez pertinemment qu'il exploitera deux sœurs, des documents bien étrange, des migrants vous proposant quelques crédits complémentaires pour vous laisser passer tout de même,... Mais attention, si vos deux premières erreurs de la journée ne vous pénaliseront pas, les suivants vous enlèveront une partie de votre salaire. Et chaque nouvelle erreur augmentera le montant de votre pénalité ! Il vous faudra ainsi être vigilant, et jouer entre la rapidité d'analyse pour gagner plus d'argent et la perspicacité pour éviter les erreurs. À la fin de chaque journée de Papers, Please, vous gagnerez votre salaire quotidien. Pour gagner plus d'argent, vous pourrez jouer sur certains postes, comme la nourriture ou le chauffage, voir les médicaments, car vous aurez en charge votre famille (votre femme, votre fils, votre belle mère et votre oncle). Mais suivant vos choix et économies, ces derniers risquent de tomber malade, voir de décéder...

Les choix moraux seront donc important, et vous feront partir dans de nombreux cheminements afin d'obtenir d'une manière ou d'une autre l'une des 20 fins disponibles dans Papers, Please. Serez vous gripsou, peu importe les autres, ou plus honnête, mais moins riche ? La corruption arrivera t'elle à vous pervertir ? En tout cas, si vous n'avez plus de sous, vous perdrez la partie, vous irez en prison. Alors faites les bons choix, tentez de résister à cet univers lugubre, aux multiples incidents diplomatiques, explosions ou attentats... Mais rassurez-vous, il y aura également quelques moments assez cocasses, comme avec ce personnage récurrent qui tentera un passage chaque jour : y arrivera t'il un jour ? Papers, Please a donc le don de vous faire poser des questions existentielles, de vous faire réfléchir sur la condition humaine, tout en laissant libre court à votre libre arbitre. Voilà donc un excellent jeu de l'AppStore, à posséder sans aucune hésitation !

Graphismes
8/10

Dans le pur esprit du pixel-art et de jeux rétros, les couleurs restent assez froides et fades, bien dans l'esprit de l'univers que Papers, Please dépeint avec ce pays typique de l'ex-bloc soviétique. On regrettera tout de même que le jeu ne soit pas toujours très lisible sur iPad Mini, mais parfaitement sur iPad.

Bande-son
8/10

Une ambiance très bolchevique dans sa musicalité, très militarisé, avec un esprit 8-bits bien exploité. La sonorité n'est pas des plus importante, mais apporte beaucoup de charme au jeu !

Jouabilité
8/10

Même s'il vous faudra un peu de temps pour comprendre l'intégralité des possibilités qui s'offrent à vous, vous prendrez vite le pas. Après, ce sera une question de réflexion et d'observation, pour un jeu très bien adapté au contrôles tactiles !

Durée de vie
9.5/10

Il y a 20 fins différentes disponibles suivant votre réussite ou votre mise en prison... et ce mode histoire où vous devrez tenter de conserver votre job à la fin des 31 jours !!! Ceci vous permettra de débloquer le mode infini, mais le gros avantage de Papers, Please est le très fort pouvoir de re-jouabilité, chaque nouvelle partie étant totalement différente !

Note globale
9/10

Papers, Please fait partie des plus grosses réussites des jeux indépendants, avec le développeur Lucas Pope qui a réussi à proposer un jeu des plus intrigant, lugubre et innovant, totalement addictif, avec une énorme profondeur et de très nombreuses possibilités, des cas de consciences réguliers. Un jeu complètement dingue dans son imagination, tellement réel dans son propos, avec une corruptibilité et un libre arbitre tellement malsain, que chaque nouvelle partie dans un Arstotzka totalitaire fera l'objet de nouvelles perspectives. À absolument posséder !

PS : la version 1.0.7 ajoute une option pour activer la nudité dans le système de scanner des migrants...

Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis !
Ajouter votre commentaire
Vous aimez ce jeu ? Vous aimerez aussi...
Voir le test iPhone / iPad de Always Sometimes Monster
6.5/10
Voir le test iPhone / iPad de The Westport Independent
8/10

Informations sur le jeu

Développeur : Lucas Pope

Prix : 7.99 €
Version du jeu : 1.0.12
Version testée : 1.0.6
Taille : 51.18 Mo
Publication : 12/12/2014
Pegi : 16

Genre : Stratégie

Testé sur : iPad Air - iOS 8 / iPad Mini 2 - iOS 8
Papers, Please
9/10
Disponible sur : iPad
Langues proposées : Allemand / Anglais / Espagnol / Français / Italien

Téléchargement du jeu

Télécharger sur l'iTunes AppStore