Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
KickMyGeek.comKickMyGeek.com

Tests > Tests jeu iPhone / iPad > Test jeu iPhone / iPad Oceanhorn: Monster of the Uncharted Seas

Oceanhorn: Monster of the Uncharted Seas sur iOS (iPhone / iPad)

Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le par Olivier

Oceanhorn: Monster of the Uncharted Seas
Première étape : retrouvé l'épée et le bouclier de son père pour patrir à l'aventure...
Il va ainsi falloir retrouver ce monstre !
Passez d'îles en îles avec votre bateau...
Que se passe t'il derrière cette grosse porte ?
Et un défi de relevé !
Il va falloir partir sur cette nouvelle île !
Prêt à découvrir ce qui se cache dans les mines ?
Une petite baignade dans la crypte du sanctuaire sylvain ?
Utilisez votre attaque tournoyante pour éliminer plus rapidement vos ennemis !
Premier gros boss de l'aventure...
Vous avez trouver l'âme de la Terre... Plus que deux autres !
Un petit combat avant un feu d'artifice ?
Utilisez les objets pour débloquer des situations !
Arrivée sur une nouvelle île !
Les pouvoirs vous aideront pour avancer !
Pour ouvrir cette porte, il faut d'abord trouver la clé maîtresse...
Choisissez la magie ou l'arme à utiliser
Un petit tour par là bas ?
Ah, si je pouvais sauter... Allez, trouvons les bottes !
Attention de ne pas tomber, ça risque de faire mal !
Enfin, vous allez pouvoir passer par des passages bloqués auparavant !
Deuxième boss : entre feu et glace !
L'épée de légende est votre !
Arrivée dans le temple de l'île céleste ! La dénouement est proche...
Le boss du troisième temple...
Enfin, voilà votre père... mal en point
C'est terminé, le père et le fils réunit face à la mer...
Victoire ! Un dernier petit effort pour arriver à 100%...

L'aventure a un nouveau nom : Oceanhorn !

Rarement un jeu sur écran tactile n'aura été aussi attendu, n'aura fait couler autant d'encre et n'aura été aussi salué par la presse en générale. Et pour cause, le pari que s'était fixé FDG Entertainment et Cornfox & Brothers était très compliqué à relever : faire sur iPhone et iPad un jeu d'aventure proche de l'univers fantastique des titres de Nintendo, à savoir les aventures de Link et de la princesse Zelda. Après plus de deux ans de développement, le jeu Oceanhorn: Monster of the Uncharted Seas est arrivé sur l'AppStore et a montré que le défi était plus que relevé.

Alors oui, l'univers général du jeu pourrait sentir le réchauffé avec une inspiration très importante du monde de la Triforce : l'esprit, l'esthétique, le scénario et les monstres sont là, mais pas de princesse à l'horizon (oui, oui, Zelda, c'est le nom de la princesse...) et qui ne manque pas forcément d'ailleurs. Très largement inspiré de " The Legend of Zelda : The Wind Waker " avec des passages d'îles en îles via un bateau, ce jeu apporte pourtant son lot d'innovation et de nouveautés. Et puis, pourquoi ne pas s'inspirer d'une des meilleurs séries de jeu vidéo de tous les temps ? Surtout que la politique fermée de Nintendo envers le mobile nous interdit quasiment à coup sûr de pouvoir avoir un jour ce petit lutin vert se baladant sur nos écrans tactiles.

Dans Oceanhorn, vous incarnez un jeune garçon à la recherche de son père après une disparition bien mystérieuse... Vous commencez votre aventure avec simplement un bâton dans les mains, et vous devrez remuer ciel et terre (et mer !) pour retrouver votre paternel. Vous devrez ainsi parcourir une bonne quinzaine d'île (qui se débloqueront au fur et à mesure de votre aventure ou de vos trouvailles de bouteilles échouées sur les plages), en faisant même parfois plusieurs aller / retour pour pouvoir accéder à certains passages bloqués en utilisant un nouvel objet. Vous serez également amené à vous battre contre 3 boss dans 3 temples principaux, ainsi que le monstre mécanique marin Oceanhorn piloté par le spectre Triloth... Lors de vos pérégrinations, de multiples monstres vous barreront la route, plus coriace les uns que les autres. En les éliminant, vous gagnerez en expérience, ce qui vous permettra de posséder plus de flèches, plus de bombes, d'avoir un canon sur votre bateau (car la mer n'est pas si tranquille) ou des éclairs dans l'épée de Thome le Brave ! Bref, un côté évolution des compétences qui n’existe pas dans l'univers de son illustre aîné.
Autre nouveauté qu'apporte également ce jeu, lors de vos phases de combats (et principalement avec certains boss), vous pourrez contrer vos ennemis afin de vous acharner comme un forcené sur lui... Les différents boss du jeu sont plutôt délicats à éliminer et demandent à chaque fois une stratégie particulière qu'il vous faudra découvrir.

Mais pour terminer le jeu à 100%, vaincre Oceanhorn ne suffira pas. Vous aurez des quêtes secondaires à remplir ainsi que 3 défis par île majeure. Vous devrez par exemple retrouver les pierres de sang (genre de gros rubis rouge incrusté dans des murs, souvent des coins très inaccessible) pour en échanger 40 dans une cave de Tikarel contre un sort bien mystérieux... Il vous faudra aussi retrouver des fragments de cœur pour augmenter votre jauge de vie, ouvrir tous les trésors, visiter chaque recoin de chaque île... En ce qui concerne les défis, cela ira du nombre d'ennemis tué, en passant par le nombre de pièce dépensé, jusqu'à la lecture de tous les livres du Grand Maître... très variés, mais parfois compliqués à réaliser ! Mais comme ces défis vous délivrent beaucoup de points d'expériences, il sera utile de les remplir. Tout ceci, en plus de la quête principale, profère à ce jeu une durée de vie colossale : l'éditeur annonce une dizaine d'heure... peut être ! Mais si on sait d'avance ce que l'on doit faire et où on doit chercher, sinon, il y en a pour le double, surtout que parfois, on peut passer une à deux heures à refaire son chemin ou aller sur une autre île pour savoir ce qui nous manque ou ce qu'on a loupé sur notre route. Nous, nous avons mis 18 heures pour terminer le jeu à 86% et vaincre le boss final...

Mais pour faire un grand jeu, il ne faut pas qu'une histoire fascinante et envoûtante, il faut aussi des graphismes de toute beauté, et on est bien servi ici avec un univers en 3D époustouflant, avec pour chaque île son propre code graphique (même si quelques défauts de structures des parois gâchent un peu la fête, mais rien d'alarmant). Il faut également une bande son qui reste dans les mémoires, alors quoi de mieux que de demander à deux maîtres des jeux vidéos pour le faire ! Aux instruments, on retrouve ainsi Nobuo Uematsu (auquel on doit certaines musiques de Final Fantasy) et Kenji Ito (par exemple Seiken Densetsu). Résultat, une bande son parfaitement orchestrée qui enivre cet univers par sa justesse à chaque instant, le tout agrémenté de bruitages efficaces. Une recette auditive parfaite, même si elle est parfois un peu proche des musiques des jeux Zelda.

Au niveau de la prise en main générale, que ce soit sur iPhone ou sur iPad, la maniabilité est très simple : pas de fioriture, pas de boutons partout. Un gros bouton pour réaliser toute sorte d'actions (lire, parler, pousser, porter, lancer, utiliser son épée, faire une attaque tournoyante,...), un bouton objet spécial (bouclier, arc, bombes, bottes,...) et un joystick virtuel (que l'on peu afficher ou avoir en mode tactile), voilà avec quoi vous allez devoir jouer pour parvenir aux 100%... On notera également un bouton item en bas de l'écran pour accéder rapidement aux objets et sorts en votre possession, et une carte évolutive en haut à droite de votre écran pour connaitre la position des coffres, des ennemis, des clés, des portes... Si vous cliquez dessus, vous accédez à un inventaire où vous visualiserez les emblèmes remportés, les fragments de cœur en votre possession, les pierres de sang, les défis, votre temps de jeu et votre pourcentage d'avancée, et bien plus encore... Bref, une interface complète qui se veut minimaliste pour laisser plus de place au plaisir pour une expérience de jeu optimale !
Lors de vos phases de navigation maritime, vous devrez utiliser votre canon pour exploser les mines et monstres. Le bouton action permettra de lancer les projectiles que vous orienterez avec la cible à déplacer en mode tactile. Ce qui permet une petite évolution dans le GamePlay et un peu de divertissement pendant ces voyages d'île en île.

Et comme il faut quelques cerises sur le gâteau, on pourra noter que Oceanhorn: Monster of the Uncharted Seas ne contient aucun achat in-App, ce qui est tellement rare pour le souligner, mais normal avec un prix relativement élevé du soft (qui vaut largement ce tarif). On notera également la compatibilité native avec les manettes Logitech PowerShell et MOGA Ace Power pour les personnes équipées d'iPhone 5, iPhone 5S, iPhone 5C ou iPod 5G sous iOS 7 ! FDG Entertainment a quasiment pensé à tout... Une aide un peu plus présente (surtout que certains éléments du GamePlay ne sont jamais expliqué, comme l’attaque tournoyante avec un appui long sur le bouton action, ou le lancé d'objet avec un glissement de doigt, par exemple), une synchronisation iCloud et un méchant charismatique comme Ganondorf parachèveraient cette oeuvre !

Graphismes
9/10

Globalement, le jeu est extrêmement bien réalisé, avec des graphismes magnifiques qui nous imprègnent avec magie dans l'univers si caractéristique de chacune des îles. Il est cependant dommage que la finition des décors soient un ton en dessous, et que parfois notre personnage se retrouve coincé dans un mur ou les pieds dans le vide mais sans tomber... Mais bon, il faut vraiment chercher la petite bête, parce qu'on ne peut que saluer le travail graphique, surtout pour un jeu qui ne pèse que 170 Mo. Bon nombre de concurrents sont loin derrière avec des poids avoisinant le double, le triple ou plus... Un plaisir pour les yeux !
Attention, parfois, sur iPhone 4S ou iPad 2, le jeu lag un peu... mais pas du tout sur iPad Air !

Bande-son
10/10

Comme dit plus haut, il suffit de donner le nom des compositeurs pour savoir que c'est du grand art... Une musique qui colle parfaitement à chaque moment de l'aventure, parfois calme, parfois agité, avec un soupçon de sonorité typée Zelda... Un réel plaisir de chaque instant.

Jouabilité
10/10

On ne peut quasiment pas faire mieux : que ce soit en mode totalement tactile ou avec le joystick virtuel, les déplacements de notre héros sont très réactif et obéissent au doigt et à l’œil ! Un gros bouton action à droite qui sert presque à tout (porter, lancer, pousser, utiliser son épée, faire une attaque tournoyante,...) et un second bouton juste au dessus de celui-ci pour utiliser le bouclier, son arc, les bombes, les bottes crampons, la flûte (oui, oui,...). Une carte dynamique en haut permet également d'accéder à l'inventaire complet et au détail des quêtes du jeune chevalier arcadien. Ergonomique, simple, efficace...

Durée de vie
10/10

Personnellement, nous avons mis 18 heures pour parvenir à vaincre le boss final, avec 86% du jeu terminé... Comptez 2 à 3 heures de plus pour arriver à 100%, voilà une durée de vie colossale pour un jeu sur écran tactile... Certes, on aurait pu économiser facile 3 à 4 heures à force de tourner en rond pour trouver ce qu'on a loupé pour avancer ! Mais avec la quinzaine d'île, les 3 temples et les 4 combats contre les boss...

Note globale
9.5/10

S'il fallait n'avoir qu'un seul jeu sur son iPhone ou iPad, ce serait sans nul doute celui-ci. FDG Entertainement frappe un coup de maître avec Oceanhorn: Monster of the Uncharted Seas que tout fan de Zelda se doit de posséder. Nintendo a loupé le coche, et va devoir ramer pour prendre la place prise. Voilà un personnage qui va se faire un nom... même si on ne connait pas le sien ! En espérant fortement qu'il y aura une suite...

Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis !
Ajouter votre commentaire
Vous aimez ce jeu ? Vous aimerez aussi...
Voir le test iPhone / iPad de Eisenhorn: XENOS
9.5/10
Voir le test iPhone / iPad de Momoka: An Interplanetary Adventure
8.5/10
Voir le test iPhone / iPad de Oraia Rift
7/10