Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
KickMyGeek.comKickMyGeek.com

Tests > Tests jeu iPhone / iPad > Test jeu iPhone / iPad Transistor

Transistor sur iOS (iPhone / iPad)

Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le par Olivier

Transistor sur iPhone et iPad
Déplacez vous dans un magnifique monde cyberpunk
De magnifiques artworks tout au long de votre aventure
Vivez certains moments par flash back
Des combats stratégiques avec arrêt du temps !
Équipez vous avec les bonnes fonctions
Éliminez les process pour avancer et gagner en expérience
De nombreux lieux à visiter
Montez, descendez... mais avancez et profitez du voyage !
Un petit coin bien tranquille pour tester vos capacités !
Vous interagirez avec votre monde...
Les limiteurs seront là pour adapter la difficulté
Des combats contre différents boss !
Votre épée vous parlera sans cesse
Explosez vos ennemis !
Que s'est il passé ici ?
Découvrez au fil de votre avancée de nombreux secrets !
Allez, encore quelques coups !
De temps à autre, vous marcherez à l'envers !
Faites ce que vous voulez, allez jusqu'au bout !
Est ce la fin ? Pas sûr...
Qui commencera le combat final ? Pas vous...
Attention à ne pas mourir, vous devrez recommencer le combat...
La fin ou un commencement ?
Prêt à repartir ?

Un jeu d'action / RPG épique dans un univers cyberpunk véritablement magnifique !

Lorsque le studio Supergiant Games, créateur de l'excellent Bastion, revient avec un nouveau jeu, celui-ci est forcément très attendu. Après sa sortie sur PC en mai 2014, le magnifique et prometteur Transistor débarque dans un portage sur iPhone et iPad, et il n'a pas perdu de sa superbe ! Ce jeu d'action / RPG vous propose d'incarner Red, une chanteuse qui a perdu sa voix, dans la ville de Cloudbank infestée par le Process, sorte de programme informatique malfaisant pour les habitants. Lors de son aventure, elle pourra utiliser une épée appelée Transistor qui lui permet de récupérer des compétences et de les combiner pour améliorer ses aptitudes en combat... Prêt à faire un doux mais dangereux voyage ?

Dès les premiers regards, vous ne pourrez être que séduit par ses graphismes chaleureux, mélangeant avec tact et finesse la sombre luminosité envahissant ce monde cyberpunk, dessiné comme un circuit électronique géant, qui se répétera par moment certes, mais qui arrivera à se sublimer régulièrement pour proposer un univers attachant, bien servi par une musique à la fois moderne et atmosphérique, bien accompagnée par la voix envoûtante et enivrante de Transistor, votre arme. La réalisation est donc quasi parfaite, et seules quelques légers bugs de freeze léger lors du lancement du jeu, ou certains placements inappropriés de la caméra, pourront venir ternir ce si magnifique tableau, ce chef d'oeuvre du jeux vidéo.

Ceux qui auront déjà joué à Bastion retrouveront d'ailleurs un esprit artistique similaire, avec la même voix narrative, la même chanteuse, le même compositeur, certains mécanismes déjà utilisés comme par exemple les limiteurs,... Pour autant, Transistor arrive à posséder sa propre âme et un réel engouement à se faire parcourir. Vous voilà donc dans la ville de Cloudbank, où les membres d'une organisation criminelle sous le nom de Camerata en a après la voix de Red, l'héroïne que vous incarnez. Au début du jeu, vous vous réveillerez aphone au côté d'un corps sans vie, celui de votre bien-aimé, dont l'esprit semble avoir été enfermé dans une mystérieuse épée, sorte de clé de cette univers : le Transistor. Seulement, dans ce monde étrange et futuriste, le Process, mi-programme informatique, mi-entité robotique, ne souhaite qu'une chose : aspirer la ville dans le néant. Vous allez devoir avancer, trouver l'origine de ce mal, et régler une bonne fois pour toute le problème.

Vous vous déplacerez sans cesse, ne sachant pas grand chose, découvrant au fur et à mesure les mystères qui vous entourent, avec de précieux indices distillés par votre épée, d'autres récoltés lorsque vous piraterez le système informatique O.V.C vous permettant d'ouvrir certains chemins, et de dialoguer avec vos amis... ou ennemis ? Vous n'aurez donc pas de mission en tant que telle, outre celle d'avancer. Et même si Transistor pourrait être découpé en plusieurs chapitres, l'aventure doit se vivre dans son intégralité, comme une dernière soirée, une ultime chance de comprendre... Et c'est d'ailleurs ce que vous ferez avec Red. Seulement, comme expliqué plus haut, le Process ne vous laissera pas passer, et enverra à votre rencontre de multiples unités robotiques, ou mélange de robot et d'humain avec les MAN. Vous devrez donc vous battre pour avancer.

Deux écoles s'affrontent dans le mode de combat, et même si elles sont éloignées, elles arrivent à se compléter, ce qui sera notamment nécessaire, et obligatoire, lors du combat final bien plus complexe que les autres à manier. Comme un beat them all, vous pourrez avancer vers vos ennemis et les frapper en touchant l'une des 4 touches à droite de votre écran, afin d'utiliser certaines particularités de votre arme. Mais Transistor propose aussi un combat stratégique, beaucoup moins bourrin, en activant la fonction turn() de votre arme. Ceci mettra le jeu dans une sorte de latence temporelle, tout sera figé, et vous pourrez prendre le temps de vous déplacer et utiliser vos coups spéciaux jusqu'à remettre le temps en route, ce qui vous permettra d’enchaîner les coups avec force et précision. Seulement, cette capacité est limitée en possibilité, et chaque action (déplacement ou coup) piochera dans votre jauge d'action. Lorsque vous aurez remis d’aplomb le temps, et si vous avez utilisé beaucoup d'actions gourmandes, vous devrez patienter plus ou moins de temps pour effectuer une nouvelle action... Ceci vous permettra donc de remporter des combats si vous utilisez de façon opportune, mais risquera également de vous jouer de mauvais tours...

Lors de vos différentes victoires, vous engrangerez de l'expérience. À chaque passage de niveau, vous aurez la possibilité de choisir parmi de nouvelles compétences, améliorations de votre attirail avec de nouveaux emplacements disponibles, et le choix dans les limiteurs. À chaque fois que vous croiserez un portail, vous pourrez ré-adapter les compétences à utiliser en choisissant leurs emplacements, mais surtout les combiner judicieusement en les positionnant dans les compétences secondaires ou passives afin d'équilibrer au mieux la puissance de votre Transistor. Cette partie n'est pas à négliger plus vous avancez dans votre quête, et sera une étape cruciale à la fin du jeu. Les limiteurs, quand à eux, vous permettront de modifier le comportement du Process, le rendant plus puissant, afin d'augmenter la difficulté générale du jeu, au cas où vous vous ennuyez... mais vous permettra également de gagner plus d'expérience !

Outre la quête principale, vous découvrirez de nombreux éléments intéressants pour comprendre ce qui vous arrive. Au fil de votre voyage, certaines portes dérobées apparaîtront également, vous permettant de basculer sur une sorte d'île paradisiaque afin de reposer votre corps et votre esprit, toujours guidé et épaulé par le Transistor. Un arbre se trouvera au centre, avec des portes qui s'ouvriront au fur et à mesure pour vous proposer quelques défis supplémentaires (éliminer les créatures en un seul coup de turn(), en moins de 40 secondes,...) vous faisant débloquer des musiques du jeu, à écouter selon vos envies, profitant de ce lieux paisible. Mais l'essentiel et d'avancer, avancer, avancer. Jusqu'au combat final, délicat et stratégique, compliqué, mais ouvrant sur une fin superbe et magnifique... Vous mettrez ainsi 4 à 5 heures de jeu sans trop traîner pour y parvenir.

Une fois terminé Transistor, le mode Récursion sera disponible, vous permettant de repartir dans l'aventure à partir du début, tout en conservant le niveau de votre personnage, et augmentant la difficulté avec des ennemis bien plus délicats. Si on associe également quelques limiteurs, vous pourrez rejouer avec plaisir au jeu, surtout que le scénario et les réactions de votre épée différeront légèrement... Transistor est donc un peu court, mais propose tout de même une re-jouabilité intéressante et plaisante, surtout que le jeu est parfaitement adapté aux écrans tactiles de votre iPhone ou iPad, avec les deux modes de contrôles disponibles, et la compatibilité avec les manettes iOS 8. De même, la synchronisation de votre partie sur iCloud vous permettra d'avoir toujours votre partie avec vous, même s'il vous faudra avoir pas mal de batterie, le jeu étant assez gourmand de ce côté là.

Transistor n'est pas une réelle suite de Bastion, mais un itération différente de mécanismes similaires, avec sa propre magnificence, son côté sublime et tellement sombre à la fois, que ce soit graphiquement ou psychologiquement, avec une certaine noirceur qui ressort de son scénario. Une aventure à vivre, un jeu marquant, un plaisir qui ne vous laissera pas de marbre. Partez pour Cloudbank, vous risquez de vous perdre dans les méandres informatiques dans un monde qui n'est pourtant pas binaire... mais tellement intrigant !

Graphismes
9.5/10

Avec un style graphique recherché, fourmillant de couleurs, lumineux et sombre à la fois, Transistor vous émerveillera par son côté ville futuriste coincé dans un monde stricte ressemblant à des circuits imprimés. Un plaisir des yeux pour un jeu qui tire le meilleur des écrans Retina des iPhone ou iPad... mais assez gourmand en batterie !

Bande-son
9.5/10

Une musique immersive, magnifique dans son côté cyberpunk à l'accent presque classique par moment, une voix chaude et envoûtante de votre arme qui vous parlera sans cesse, pour une ambiance sublime, qui plus est avec un casque sur les oreilles pour en profiter encore plus !

Jouabilité
9/10

Avec deux modes de contrôles disponibles, que ce soit en simili point & click ou avec un joystick virtuel, le jeu a été porté merveilleusement sur écran tactile, avec un confort de jeu optimal que ce soit sur iPhone ou iPad. Mais si vous êtes allergique aux jeux d'action / RPG sur mobiles, vous pourrez utiliser une manette compatible iOS 8 pour une expérience digne d'un jeu console !

Durée de vie
8/10

S'il ne faut comptez qu'entre 4 et 5 heures pour terminer Transistor après un combat final très stratégique et délicat à manier, vous pourrez recommencer l'aventure dans le mode Récursion qui conservera votre niveau et augmentera sensiblement la difficulté... De quoi refaire un tout, en jouant également sur les limiteurs, et découvrir tout ce que vous n'aviez pas vu au départ... tout en profitant du voyage et de cette magnifique ambiance.

Note globale
9/10

Il n'y a pas à dire, Transistor est le digne successeur de Bastion, et le portage sur iPhone et iPad est véritablement abouti et confortable. Le travail de Supergiant Games est gracieux, l'aventure proposée fantastique, le scénario intrigant, les visuels des plus esthétiques, le plaisir épique, les combats stratégiques parfois et plus bourrins selon vos envies,... Tout ce qu'il faut pour adorer ce jeu, qui reste juste un peu court, mais qui possède un pouvoir de re-jouabilité intéressant grâce aux limiteurs, entre autre. Un pur bonheur !

Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis !
Ajouter votre commentaire
Vous aimez ce jeu ? Vous aimerez aussi...
Précédant
Voir le test iPhone / iPad de Severed
9/10
Voir le test iPhone / iPad de Xenowerk
9/10
Voir le test iPhone / iPad de Implosion Never Lose Hope
9.5/10
Voir le test iPhone / iPad de Rok
9/10
Voir le test iPhone / iPad de Dust: An Elysian Tail
9/10
Suivant

Informations sur le jeu

Développeur : Supergiant Games

Prix : 9.99 €
Version du jeu : 1.6
Version testée : 1.00
Taille : 2 414.57 Mo
Publication : 11/06/2015

Genre : Action / Jeu de rôle / RPG

Testé sur : Manette mobile Mad Catz® C.T.R.L.i / iPad Air - iOS 8 / iPad Mini 2 - iOS 8 / iPhone 6 Plus - iOS 8
Transistor
9/10
Disponible sur : iPad / iPhone
Langues proposées : Allemand / Anglais / Espagnol / Français / Italien

Téléchargement du jeu

Télécharger sur l'iTunes AppStore