Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
KickMyGeek.comKickMyGeek.com

Tests > Tests jeu Android > Test jeu Android Age of Rivals

Age of Rivals sur Android

Test jeu Android publié le par Olivier

Age of Rivals sur Android
Age of Rivals (copie d'écran 1 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 2 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 3 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 4 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 5 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 6 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 7 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 8 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 9 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 10 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 11 sur Android)
Age of Rivals (copie d'écran 12 sur Android)

Des cartes, des combats, des défis... et de la stratégie !

Souvent, les jeux de carte disponibles sur mobile et tablette Android s'articulent dans la création d'un deck puissant en débloquant de nouvelles cartes afin de pouvoir prendre le pas sur l'adversaire, comme par exemple l'excellent Hearthstone. Seulement, et on l'a vu dernièrement avec le non moins bon Onirim, d'autres jeu de carte sont basé sur la stratégie de l'instant, la réflexion évolutive, la nécessité de changer de tactique à chaque action... Et bien c'est exactement le même principe avec Age of Rivals, avec une profondeur de jeu assez déconcertante, mais qui ne le rend pas moins addictif malgré que ce jeu indépendant créé par le studio Roboto Games soit tout de même bien plus complexe à appréhender au départ.

Commençons pas les choses qui fâchent... et c'est d'ailleurs la première action qu'il vous faudra faire en démarrant Age of Rivals : vous devrez créer un compte interne au jeu, sur les serveurs des développeurs. Ce n'est pas grave en soit, et cela a même l'intérêt de pouvoir synchroniser votre avancée et vos gains sur les différents supports sur lesquels vous possédez ce titre, mais cela nécessite une connexion internet constante, sans quoi vous ne pouvez tout bonnement pas démarrer le jeu, ou votre fin de partie ne comptera pas. Conscient de ce point faible pénalisant, les développeurs ont annoncé travailler sur des parties non connectées, ce qui permettra de pouvoir jouer dans n'importe quelle circonstance.

Le principe même de ce jeu s'applique d'ailleurs à une jouabilité mobile, étant donné que les parties de Age of Rivals seront assez courtes, se déroulant entre 10 et 15 minutes maximum, ce qui dépend forcément de votre rapidité de réflexion. Il est assez délicat d'expliquer ici les règles du jeu, et d'ailleurs, il faudra que vous vous lanciez dans le tutoriel, pas toujours très digeste, mais complet, en trois étapes, afin de bien assimiler les tenants et les aboutissants. Sachez tout de même que certains détails, mais qui ont une grande importance pour vos futures victoires, ne se comprendront réellement que par la pratique, surtout que le jeu n'est disponible qu'en anglais, et que les règles de jeu en version lecture accessibles par la suite seront tout bonnement indigeste. Comme régulièrement, le meilleur apprentissage sera donc celui par l'échec, tout en regardant comment votre adversaire effectue ses actions, ce qui vous apprendra les diverses subtilités tactiques.

Pour dégrossir quelque peu, sachez que chaque partie se jouera en 4 manches, elles mêmes découpées en 5 étapes à chaque fois. La première étape consiste à construire un deck temporaire de 8 cartes en dépensant 20 pièces d'or de façon optimale et réfléchie parmi 4 cartes, en même temps que son adversaire. Si la première manche de Age of Rivals vous laisse un choix complet, la seconde et la troisième ne vous ferrons piocher que 4 cartes étant donné que vous aurez récupéré de façon aléatoire 4 cartes de votre précédant jeu, et alors que la dernière manche vous fera piocher parmi les 16 cartes choisies tout au long du jeu. Seulement, certaines interactions avec vos cartes, ou les cartes de votre adversaire pourront vous donner quelques éléments intéressants pour asseoir votre victoire, qui ne se construit pas forcément par le meilleur deck, mais en tout cas par celui le plus optimisé par rapport à celui de votre adversaire. Chaque tirage est donc une réflexion, avec une stratégie qui pourra évoluer au gré des manches.

Chaque carte de Age of Rivals propose des points d'attaque, de défense, de culture ou d'économie. Pour remporter la partie, il vous faudra avoir plus de point de culture que votre adversaire au final, seulement, il ne suffira pas de mettre que des cartes culture pour y parvenir, du fait du découpage par étape de chaque manche. En effet, si la première étape consiste donc à construire son deck, avec la possibilité de détruire directement des cartes adverses en même temps, ou améliorer les aptitudes de ces propres cartes, la second étape permettra d'attribuer des points de culture grâce aux points d'attaque en votre possession, suivant si les vôtres sont plus importants, ou plus nombreux, que votre adversaire. La troisième étape vous demandera d'attribuer les attaques de votre adversaire sur vos cartes, et donc de jouer pour garder les meilleures en jeu, et ne pas perdre vos cartes arrivants à 0 en défense... Une étape très importante qui permettra d'une part de ne pas perdre vos cartes pour les manches suivantes, mais surtout de ne pas perdre celles qui vous feront gagner des points de culture en quatrième étape. La cinquième étape permettra de finaliser les interactions finales de manche pour marquer les points éventuels supplémentaires.

Bien sûr, il existe beaucoup de subtilité, avec les cartes d'économie vous faisant regagner de l'or entre les manches ou vous faisant réduire le coût de certaines cartes intéressantes si vous possédez certains matériaux, mais vous vous en rendrez vite compte en jouant à Age of Rivals, la profondeur est assez impressionnante, chaque partie ne ressemblant à aucune autre. Vous pourrez bien évidement jouer avec l'IA du jeu, suivant deux difficultés, mais également vous amuser, si vous avez déjà bien appréhendé le jeu et ses règles, contre un adversaire en local, ou même dans des parties multijoueurs en réseau par internet. Sachez également que le jeu permet de récolter des pièces à chaque partie remportée, mais également en réussissant des missions particulières, et que dès que vous posséderez 100 pièces, vous pourrez acheter des pack de carte pour diversifier encore un peu plus les parties, jouer avec d'autres personnages ayant un deck différent, etc... bref, des parties courtes mais qui risquent vite de devenir très régulière tellement la qualité du jeu est intéressante et réussie malgré sa légère difficulté d'appréhension au départ et sa nécessité d'être toujours connecté... Les fans de stratégie et tactique rapide seront conquis !

Graphismes
7.5/10

Avec une grande diversité dans les cartes, le jeu est assez plaisant et agréable à jouer, bien que l'on puisse regretter que l'écran de tablette non 16/9ème ne soit pas habillé intégralement et que certains éléments soient un peu petit sur smartphone. Mais le tout est bien pensé esthétiquement, vous aimerez vous plonger dans vos différentes parties de batailles à carte !

Bande-son
8/10

Une musique avec un fort accent médiéval, plutôt plaisant, même si quelque peu répétitif à force. Heureusement, la sonorité évolue au fil de la partie, et même si les bruitages restent très discrets, l'ensemble est assez plaisant pour jouer avec les cartes pour battre votre adversaire stratégiquement !

Jouabilité
8/10

Vous aurez une grosse phase d'apprentissage au départ, que ce soit avec le tutoriel, mais par le jeu après ce dernier, afin de comprendre les mécaniques stratégiques du jeu... mais la prise en main est en tout cas très simple et pratique que ce soit sur mobile ou sur tablette Android. L'ergonomie, même si elle pourrait être par certains côtés un peu plus optimisée tactile, reste pratique dans toutes les situations.

Durée de vie
8.5/10

Avec des parties durant de 10 à 15 minutes, vous pourrez jouer sur le pouce, que ce soit contre l'IA, divers joueurs en ligne ou contre un ami se trouvant sur le même réseau Wifi que vous, en local donc. La profondeur stratégique et le côté axé sur le hasard permet de procurer à Age of Rivals une très grande durée de vie... même si on regrette la nécessité de connexion obligatoire. Mais les développeurs travaillent sur des parties hors ligne !

Note globale
8.5/10

Même si Age of Rivals n'est pas parfait et que l'on pourra regretter la nécessité d'une connexion internet constante, une interface pas adaptée aux tablettes non 16/9ème, et une ergonomie d'un ancien temps, l'ensemble propose tout de même pas mal de charme, de profondeur stratégique, et la possibilité de jouer pendant de courtes sessions, tout en synchronisant ses succès sur différents appareils, que ce soit téléphone ou tablette Android, mais également les autres où le jeu est disponible. Ce jeu de carte aux multiples défis créé par Roboto Games saura trouver une place de choix sur votre appareil tactile.

Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis !
Ajouter votre commentaire
Vous aimez ce jeu ? Vous aimerez aussi...
Précédant
Voir le test Android de Jaipur : jeu de cartes en duel
8.5/10
Voir le test Android de Card Thief
9.5/10
Voir le test Android de Onirim: Jeu de carte solitaire
8/10
Voir le test Android de Solitairica
8/10
Voir le test Android de Card Crawl
9/10
Suivant