Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
KickMyGeek.comKickMyGeek.com

Tests > Tests jeu iPhone / iPad > Test jeu iPhone / iPad Peace, Death!

Peace, Death! sur iOS (iPhone / iPad)

Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le par Mickael

Peace, Death! sur iOS (iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 2 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 3 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 4 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 5 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 6 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 7 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 8 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 9 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 10 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 11 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 12 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 13 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 14 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 15 sur iPhone / iPad)
Peace, Death! (copie d'écran 16 sur iPhone / iPad)

De l’enfer au paradis il n’y a qu’un pas !

Les développeurs de jeux vidéo nous proposent parfois d’endosser des habits étranges vous ne trouvez pas ? Parfois, vous rentrez dans la peau de personnages que vous ne vous seriez pas imaginé incarner. Il y a quelques temps Papers, Please vous proposait de devenir garde frontière d’un état communiste totalitaire... et bien le studio AZAMATIKA nous propose avec son jeu Peace, Death! de rentrer dans le costume d’une faucheuse, rien que ça, avec la faux et la cape noire ! Votre rôle est de juger les nouveaux arrivant dans le pays des morts et de les guider vers leur dernière demeure, serais-ce l’enfer, le purgatoire ou bien le paradis, à vous de juger... mais ne prenez surtout pas votre rôle à la légère car vos choix auront des conséquences !

Une petite introduction très amusante vous pose le cadre de Peace, Death!, elle donne le ton du jeu, qui vous allez voir est très déjanté. Vous êtes donc une faucheuse d’âme tranquillement assise sur son canapé avec son chat lorsqu'une petite fringale vous prend, quoi de mieux que de se faire livrer pour manger un bon repas lorsque le frigo est vide… ni une ni deux vous passez un coup de fil pour passer votre commande, vous êtes alors rattrapé par la dure réalité de la vie, pour commander il faudra payer le livreur, et pour gagner l’argent nécessaire vous allez devoir travailler. Une visite dans l’entreprise Apocalypse Inc. et le tour est joué vous voilà embauché !

Vos patrons sont les quarte cavaliers de l’apocalypse, guerre, famine, peste et la mort bien sûr, ils sont exigeants, très exigeants même, vous allez devoir, jours après jours, semaines après semaines, écouter les instructions qu'ils vont vous donner pour remplir votre mission de juge et de gardien des portes de l’enfer, du purgatoire et du paradis ! Dans Peace, Death!, vous serez sollicités tout à tour par chacun de vos patrons et vous verrez votre réputation évoluer indépendamment auprès de chacun d’entre eux! Vous devrez régulièrement faire face à des propositions de travail et des contre propositions de certains d’entre eux que vous serez libres d'accepter ou non, vous devrez choisir votre camp !

Vous devrez travailler durant sept semaines sans repos, tout au long des quarante neuf jours qui vont se succéder, vous devrez rencontrer de jeunes âmes fraîchement fauchées qui devront répondre de leurs actes devant vous oh juge suprême! Au début du jeu vous en rencontrerez trente par jours dans un temps imparti, mais ce nombre évoluera tout au long des semaines pour accroître la difficulté. Comme on dit, à chaque jour suffit sa peine, au début de chaque journée vous recevrez des directives qui se cumuleront ou viendront contredire les précédentes, par exemple, les personnes ayant des tâches de sang sur les vêtements devront aller brûler en enfer, ceux qui portent une arme également… mais ceux sur qui le sang disparaît lorsque vous le touchez sont récupérables car ils se repentent, idem s’ils lâchent leur arme, dans ce cas ils iront au purgatoire ! Par contre ceux qui arborent de magnifiques cornes ou ceux qui écoutent de la musique métal iront directement en enfer... désolé les amis métalleux ! Ceux qui porte en main un livre sacré ou qui ont l’illumination dans les yeux seront accueillis comme il se doit au paradis. Je ne vais pas vous citer tous les cas de figure car ce serait trop long mais vous verrez que toutes ces directives auront pour conséquence de vous troubler et cela vous poussera forcément à l’erreur à un moment ou à un autre !

Pour corser les tout votre grand chef vous demande de prendre son du stagiaire, celui ci se permettra de vous appeler en pleine journée de travail pour vous demander conseil, ne vous trompez pas car cela comptera comme une erreur et votre note finale s’en ressentira ! Pour couronner le tout et vous déconcentrer par la même occasion, des catastrophes arriveront sans prévenir en cours de journée, comme la dysenterie explosive ou l’épidémie de geekisme, vous devrez faire preuve d’adaptation et de réactivité car vous devrez traiter ces cas dans un temps limité (un compte à rebours de quatre seconde s’enclenche et se réactive à chaque bonnes décisions, s’il tombe à zéro, vous perdez, si vous vous trompez, vous perdez aussi), vous devrez dispatcher les âmes selon les règles du niveau en cours, cela rajoute un peu de pression car ce sont à chaque fois de nouveaux personnages, vous en serez forcément déstabilisés.

Vous serez notés à la fin de chaque journée et vous percevrez votre rémunération, plus vous ferez d’erreurs, plus votre note descendra jusqu'au moment ou votre journée s’arrêtera si vous êtes vraiment trop mauvais, vous devrez alors recommencer la journée du début. Votre rémunération vous sera remise en crânes, c’est la monnaie locale que vous recevrez en compensation de vos dures journées de travail. Ces crânes pourront être dépensées avant chaque niveau pour vous faciliter la vie, pas de catastrophes, pas de coup de téléphone du stagiaire, le pardon inférieur pour la première erreur et bien d’autres...

Peace, Death! est vraiment addictif et plein d’humour, vous prendrez à coup sur plaisir à vous investir dans votre rôle de juge suprême, vous pourrez même vous amuser à reconnaître les nombreux guest qui passent l’arme à gauche, Tu Pac, Terminator, Obelix, Jules César et bien d’autres viendront faire la queue pour passer de l’autre côté, de quel côté? Ce sera à vous de le décider ! Idéal pour des parties courtes mais intenses, fun à souhait il plaira à un large public, mais surtout à ceux qui aiment les jeux barrés et bourrés d’humour, et en plus il est en français !

Graphismes
8.5/10

C’est pixélisé à souhait mais c’est surtout plein d’humour et de clins d’oeil, on ne s’en lasse pas !

Bande-son
8/10

La bande son est simple et décalé et on aime ça, les bruitages réalisés à la bouche (ce n’est pas le cas mais ça y ressemble quand même un peu) confirment le côté déjanté de ce soft haut en couleur !

Jouabilité
9/10

Les commandes sont simples, touchez la partie gauche de votre écran d’iPhone ou d’iPad pour envoyer votre client en enfer, la partie droite pour lui ouvrir les portes du paradis et au centre pour un séjour au purgatoire!

Durée de vie
9.5/10

Les sept semaines de sept jours que vous allez vivre dans la peau de la faucheuse seront intenses, de nouvelles règles qui vont se cumuler jours après jours vous ne verrai pas passer le temps ça c’est sur mais cela vous prendra des heures pour en venir à bout !

Note globale
9/10

L’ambiance générale de Peace, Death! est tout simplement excellente, cette création du studio AZAMATIKA fait parti des ovnis vidéo ludiques dont on aime vanter la découverte avec ses potes! Vous pourrez même leur faire tester parce que trois slots de sauvegarde sont disponibles dans le menu principal. Des idées comme ça on en veut tout les jours, c’est super fun et ce, malgré le thème qui pourrait dérouter de prime abord, vous deviendrez à coup sur complètement addict à Peace, Death! parce que je vous le dis, c’est une vraie drogue!

Commentaires
Soyez le premier à donner votre avis !
Ajouter votre commentaire
Vous aimez ce jeu ? Vous aimerez aussi...
Voir le test iPad de Papers, Please
9/10